Assurance-production
Régime d'assurance de précipitation pour les cultures fourragères

Fonctionnement

​​​​​ ​​​​Le régime d’assurance de précipitation pour les cultures fourragères utilise les chutes de pluie comme indicateurs de quantité et/ou de qualité des cultures fourragères. Deux options de garantie sont offertes :

  • Option de garantie contre le manque de précipitations

  • Option de garantie contre les pluies excessives 

Risques ass​urés​

L'option de garantie contre le manque de précipitations pro​tège vos cultures contre le manque de précipitations seulement (c.-à-d. moins de 85 p. ​100​ de la pluviosité moyenne à long terme dans votre région pendant la période d’assurance).

L'option de garantie contre les pluies excessives offre une protection contre les pluies excessives durant la période de récolte que vous avez choisie.

Calcul de votre co​​​​uvertur​​e et des indemnités

Votre couverture dépend des facteurs suivants:

  • La valeur de vos cultures fourragères
  • La valeur de couverture choisie  
  • Les options de garantie
  • Le lieu de mesure de la pluviosité
  • Période de récolte (option de garantie contre les pluies excessives uniquement)

Valeur des cultur​​​es fo​​​urragères​​

Agricorp collabore avec vous pour déterminer la valeur monétaire de chaque peuplement de cultu​​re fo​​​​​urragère, y compris les champs de cultures fourragères biologiques.

Option de garantie contre le manque d​​​​e p​​​​réc​​ipi​​​tations

  • La valeur des terres labourables améliorées se situe entre 100 $ et 640 $ l'acre. 
  • La valeur des pâturages améliorés peut varier entre 25 $ et 160 $ l'acre.
  • La valeur des pâturages non améliorés se situe entre 25 $ et 40 $ l'acre.

Option de garantie contre les ​​pl​​​​uies excessives

  • Seul le foin (terre labourable améliorée) est assurable en vertu de l’option de garantie contre les pluies excessives. La valeur des terres labourables améliorées se situe entre 100 $ et 640 $ l'acre.

Valeur de cou​verture c​​hoisie

Vous pouvez choisir d’assurer vos cultures fourragères pour une valeur minimale de couverture de 2 000 $, jusqu’à concurrence d’un montant correspondant à la valeur totale de vos culture​​s fourragères. La participation au programme n'est pas liée à un nombre minimal d'acres.​ Si vous participez à la fois à l’option de garantie contre le manque de précipitations et à l’option de garantie contre les pluies excessives, vous devez sélectionner la même couverture pour le foin/l’ensilage préfané.

Options de ga​​​​ra​​​ntie

Manque de précip​​​itatio​​​​ns

Si la pluviosité mesurée au lieu de mesure de la pluviosité que vous avez ​choisi durant la période assurée est inférieure à 85 p. 100 de la pluviosité moyenne à long terme dans votre région, une indemnité peut vous être versée. Des plafonds maximums de précipitations quotidienne et mensuelle sont fixés pour tenir compte que l'avantage procuré par une pluviosité accrue est limité. La pluviosité quotidienne est plafonnée à 50 mm et la pluviosité mensuelle est plafonnée à 125 p. 100 de la pluviosité moyenne à long terme pour le comté visé.

Les jours où le montant des précipitations est inférieur à 1 mm seront comptés comme des jours sans précipitations (0 mm) afin de tenir compte des pertes liées à l'évaporation.

Puisque les critères liés à la pluviosité dépendent du type d'exploitation agricole et des pratiques de gestion agricole, le régime d'assurance de précipitation prévoit quatre options de garantie relativement au manque de précipitations. Chaque option permet de mesurer la pluviosité différemment pour déterminer si elle est inférieure à 85 p. 100de la moyenne historique :

  • Base - La pluviosité pour chacun des mois de mai à août fait l'objet d'une pondération égale (100 %).

  • Pondération mensuelle de la pluviosité – Le calcul des indemnités est semblable à celui du régime de base sauf que le déficit ou le surplus de la pluviosité mensuelle est pondéré comme suit : mai, 130 %; juin, 120 %; juillet, 80 % et août, 70 %.

  • Mesure bimensuelle de la sécheresse – Les indemnités sont calculées séparément pour les périodes de mai-juin et de juillet-août. Une proportion de 60 % de la couverture du producteur est allouée à la période mai-juin et une proportion de 40 % de la couverture est allouée à la période juillet-août.

  • Trois mois – seule la pluviosité de mai, juin et juillet est utilisée et les trois mois font chacun l'objet d'une pondération égale (100 %).

Voir les données pluviométriques selon la champagne agricole pour chaque option de garantie.

Pluies exce​​​​ssives

Seuil de précipitations – Deux seuils de précipitations s’offrent à vous : 5 mm ou 7 mm. Une indemnité sera payée s’il n’y a pas de périodes de cinq jours consécutifs pendant la période de récolte prévue où le montant des précipitations est inférieur au seuil de précipitations choisi.

Période de récolte – Choisissez une des périodes de récolte suivantes,
selon la période où vous effectuez généralement votre première coupe de foin ou d’ensilage préfané. Les options de période de récolte de 10 jours sont :

  • 22 au 31 mai

  • 1er au 10 juin

  • 11 au 20 juin

  • 21 au 30 juin

  • 1er au 10 juillet

Station pluvi​​ométrique

Un service météorologique fournit des données précises sur les précipitations à partir d'un réseau de 350 stations pluviométriques en Ontario. Vous pouvez choisir jusqu'à trois stations pluviométriques se trouvant dans le canton géographique où vous produisez votre fourrage, ou encore dans un canton adjacent. En l'absence de stations pluviométriques dans ces zones, vous pouvez choisir les stations les plus proches où vous produisez du fourrage. Vous attribuez ensuite un pourcentage de votre couverture à chaque station que vous choisissez, jusqu'à concurrence de 100 p. 100. Les stations pluviométriques que vous avez sélectionnées serviront à recueillir des données pour les options de garantie contre  le manque de précipitations et contre les pluies excessives, si vous avez choisi les deux options.​

Voir la pluviosité moyenne à long terme.

Calcul des indemnité​​s

Option de garantie contre le manque de précipitations

Après la période de mesure de la pluviosité, Agricorp vous envoie un rapport de rendement qui fait état de la pluviosité enregistrée au lieu de mesure que vous avez choisi. Le rapport décrit les indemnités payables, compte tenu du montant de couverture et de l'option de garantie que vous avez choisis. Si une indemnité est payable, un chèque vous sera envoyé avec votre rapport.

Le montant de l’indemnité est basé sur les éléments suivants:

  • La valeur de de couverture que vous avez choisie
  • Le montant des précipitations comparé à la la pluviosité moyenne à long terme (pourcentage de précipitations)
  • L’indice des prix selon le pourcentage de précipitations

Indice des prix 

Le montant d'une indemnité est fonction du pourcentage de précipitations reçues. L’indice des prix au​​gmente lorsque le pourcentage de précipitations diminue pour prendre en compte les coûts élevés liés à l’achat du fourrage de remplacement en raison du manque de précipitations. Le tableau suivant sert à déterminer l’indice des prix fondé sur le pourcentage de précipitations, au moment de calculer une indemnité.

 

% de précipitations Indice des prix

80% à 85%

1,0

75% à 80%

1,1

70% à  75%

1,2

60% à 70%

1,3

55% à 60%

1,4

50% à 55%

1,5

Moins de 50%

1,6

 

Formule d‘indemnisation

Les formules suivantes serviront à calculer les indemnités en fonction du pourcentage de précipitations reçues : 

Plus de 85 % =

Aucune indemnisation

 

80 à 85 % =

(85 % -pourcentagedeprécipitations) × couverture choisie × indice des prix

 

 

Moins de 80 % =

[5 % + ((80 % - pourcentage de précipitations) × 1,5)] × couverture choisie × indice des prix

 

 

 

1,5 afin de refléter l’augmentation des pertes de rendement de fourrage inférieures à ce niveau. Un pourcentage additionnel de 5 % est ajouté pour représenter la perte de rendement de 85 à 80 %.

 

Option de garantie contre les pluies excessives

 

Une indemnité sera payée s’il n’y a pas de périodes de cinq jours consécutifs pendant la période de récolte sélectionnée, où le montant des précipitations est inférieur au seuil de précipitations choisi. Les indemnités seront automatiquement calculées et les chèques seront postés à la fin de l’été.

Indemnité = 35 % × valeur de couverture choisie 

Exemple:

Exemple 

Une indemnité est versée en raison de l’absence d’une période de cinq jours consécutifs avec des précipitations inférieures à 5 mm. Si le montant de couverture choisi est de 10 000 $, l’indemnité payable serait de 10 000 $ × 5 % = 3 500 $.

Note: Le montant total des demandes d’indemnisation pour les deux options ne peut pas dépasser la valeur assurée des cultures fourragères cultivées.






Cultivons l'avenir 2 – Agricorp – Ontario – Canada